dimanche 7 octobre 2007

Comme tu le sais, vendredi soir c'était soirée Cactus at home pour contre-fêter l'anniv pourri de Mary.
T"imagine même pas la méga-transendatale soirée que c'était ! Du pur caviar !
Non non non, mieux que ça, du pain frais avec du beurre salé.
Déjà avec Na on a acheté un tas de bidules pour Mary, utiles bien sûr on dépense pas les sous qu'on donne pas au Trésor public comme ça n'importe comment, mais avec une caractéristique commune: de couleur cactus. Donc vert.

J'ai fait de jolis petits paquets, un par bidule, et comme tu me connais je suis une princesse trop généreuse alors j'ai fait une photo que voici:
Puis les filles sont arrivées et on n'a pas attendu les gateaux pour lui donner ses cadeaux.
C'est nul d'attendre la fin de soirée, selon les cadeaux que tu as reçu tu adresses ou non la parole à tes amis si tu les ouvres à l'apéro, puis surtout t'es moins arrosée.
Bref, c'est pas le sujet, mon anni arrive et Noël aussi, j'aurais tout le plaisir de te refaire un speach sur les cadeaux de bons et moins bon goût.
Je reprends.

Elle a tout ouvert et apparement, mais on est jamais sûre de rien, elle a aimé.
Même les Vania (emballage vert), même l'éplucheur de légumes vert (l'éplucheur est vert, c'est pas un éplucheur de légumes verts mais un éplucheur de légume vert, t'as saisi la nuance ?!? T'es pas si nul en orthographe quand même ?), même les pailles vertes, la crème Mont Blanc à la pistache....
Bon stop, je vais pas te faire la liste complère de tous les bidules, j'ai pas le temps là, c'est le wiikène et tu sais qu'en général je profite.

Alors encore une fois, j'ai fait La photo récapitulative, avec nos verres pleins encore à cette heure là:


En suite, Mary a pété un cable...


... et s'est prise pour le Cactus:


Alors on l'a assommée et on a fini la soirée tranquillement. Fin du billet. Bonne journée.


Mais non, on rigole vachement moins à deux qu'à trois alors on lui a juste resservi un verre et on a continuer à bien se marrer.

Ensuite nos sales morveux on décréter qu'on les dérangeait devant un film pour les gosses sur Gulli en rigolant et en parlant fort - parler fort pour un enfant je sais même pas ce que c'est vu que eux même déjà font exploser les décibomètres - alors on a changé de pièce et on a continué notre soirée. C'est pas 4 merdeux qui font nous faire chier non.

J'ai mis de la musique, une certaine chanson de Jacques D. de circonstance. Aïe Aïe Aïe ... Ouille !
Et puis ensuite avec Na on a décidé de montrer le concert de Madonna à Mary mais surtout de lui faire voir que les danseurs-euses de la Louise Ciccone ben ils ont rien à nous apprendre à Na et moi.
Faut avoir vu le concert pour comprendre et se bidonner de rire rien qu'à l'énoncer de ce qu'on a fait ! C'était pas de l'approximatif, c'était pire.

Mais on était à fond à fond, tellement que Mary s'y est mise avec nous. Et vas-y que je te lève la jambe, et vas-y que je fasse un bond, et vas-y que je prenne une lampe de poche en guise de micro, et je te colle les jambes comme un toutou excité, et je te porte comme dans Le Lac des Cygnes ... tout ça bien sûr, avec une allégresse et une légèreté que Patrick Dupont himself peut nous envier.

Après ça on était essouflée et assoiffée.
On a bu un coup de Montbazillac. (A boire avec modération ... bla bla bla.)

J'ai eu la bonne idée de mettre Le Chanteur de Daniel B. en fond musical .... hoù là là c't'affaire ! Ça a vite dégénéré en braiade et autre réjouissance sonore pour les oreilles.
Puis on s'est fait du Cloclo, et des reliques des années 70 dont les grands classiques de La fièvre du Samedi soir "HA HA HA HA Stayiiing aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive ..... yyyèèèèèèèèè !".
Je pense d'ailleurs que mes voisins sont sourds c'est pas possible. Ou morts.

Forcément on a agrémenté le "SAAA-turday nigth feveeeeer ....." d'une chorégraphie que même Travolta y remettrai son smoking blanc à col pelle à tarte pour nous accompagner.

Mary elle a capitulé mais Na et moi on était à fond et on a refait pour Mary le final de ce film culte, tu sais quand il danse avec la fille qu'a une robe blanche et y gagnent le concours. T'as pas vu le film ? Tant pis, tu sais la fin maintenant. T'as qu'à être à jour avec les grands classiques aussi tu fais chier.
Ce qui est rigolo, enfin toute la soirée est drôle finalement, c'est que durant ce faux-concours de danse, ben Na me faisait faire des figures impossibles à faire en robe, et je lui disait "Oui mais là tu vois là c'est pas possible on voit ma culotte
- ha oui, t'as raison, mais remarque c'est pas grave on est plus sûrs de gagner au moins !"

On était encore plus fatiguées. On a rebu un coup. Ça donne soif d'être une balerine de haut niveau.

La soirée s'est finie autour d'une heure et demi du mat, mon coup de barre étant passé j'ai même fait mon ménage avant d'aller me coucher.
Ps: Nan je suis pas maniaque, c'est juste que j'aime pas me réveiller le matin avc le bazard de la veille. Pis j'fais ce que je veux.

Vu que les voisins étaient morts, j'ai passé l'aspi à 2h 1/2 tranquillou.
Non je plaisante, chuis pas déphasée à ce point quand même, tu m'connais (le premier qui dit "Oui justement" je vais lui faire passer la finale du concours de danse camescope à l'appui et diffusé sur le woueb. Non mais.).

Dodo à 3h du mat.
Et même pas de courbatures samedi matin.

Dites les filles, c'est quand qu'on va en boîte ?
Ps2: J'ai pas brouillé les yeux de Mary parce que c'est une criminelle recherchée mais pour préservée sa vie sociale, la pauvre t'imagine dans la rue "Houuuuu ! C'est la pauvre fille qu'à eu un cactus à son anniv ! Depuis elle a tourné la boule elle se déguise en n'importe quoi...".
Ps3: Qui que tu sois ne t'avises pas de m'offrir un cactus. Sinon tu découvriras le goût que ça a un cactus.

Aucun commentaire: