mercredi 3 septembre 2008

La guerre des boutons

Comme il se doit vous vous en doutez, je viens vous raconter aujourd'hui l'anecdote anecdotique de la rentrée des classes.
De Lancelot.

Non les mauvaises langues, il n'est pas tombé le 1er jour se cassant ainsi 3 bras, 4 chevilles et 1 jambe, c'est encore bien plus drôle z'allez voir.

N'étant pas de celles qui font le poireau devant la porte de la rentrée parce que écouter les bécasses top bronzées mariées au plus proche PDG jacasser de leur vacances sur la côte, et bien ça me soulève les poils des bras, donc je suis arrivée une fois que tout le monde avait éviter l'étouffement hystérique devant les listes des classes placardés sur le mur.

Alors moi tranquillou, je cherche le nom de mon Lancelot et ho surprise, cette année ils ne l'avaient pas oublié.
Instinctivement, je regarde l'entête de la liste pour savoir si après la 6ème 2 il serait en 5ème 2.
Bien qu'en soit, franchement, j'en avait rien à fouetter, hein Babette ?

Et là, ho surprise number two en 2 minutes, v'la pas qu'ils ont renommé les classes et que mon ado est en 5ème mauve.
La honte toi tu vas pas !
"Salut, j'ai 12 ans et et je suis en 5ème mauve !"
C'est l'école des minis-Queers ou bien ?
De qui se moque t-on ? Hein, de qui ?

Et Clovis lui il est en CM2 tout court.
Il sait rester discret cet enfant.
Tiens, reprend un bonbon.

Très très bientôt, Opale dans un magazine de photos Spécial Nu.
Mais par inadvertance. Rêve pas trop.

1 commentaire:

Luciole en couleurs a dit…

5e mauve ? C'est cela oui...

Ca sent le truc pédagogique à la con. C'est pour éviter que les gosses ne deviennent violents ?