lundi 30 juillet 2007

Soirée à Thème - Saison 1


Comme toutes les filles célib’ et pas trop conne pour être seule au monde, avec toutes mes copines, 2 en fait, Na. et Ma., ouais pardon je connais pas 1000 personnes ici non plus, ça fait que 4 ans que j’habite ici, ben de temps en temps on se fait des soirées à thème.
2 thèmes dans la soirée : un thème psycho, associé à un thème accessoire.
Et Mercredi, c’est Soirée Dépression à chapeau.
Ben quoi, on n’aurait pas le droit de déprimer en chapeau ? Non mais …
On a eu déjà la soirée IVG (pas en mon honneur, Dieu merci), et la soirée St Valentine sans mec.
Mais j’dois l’avouer, la soirée dépression c’est quand même celle qu’on préfère.

En général on choisit ce thème quand l’une de nous n’a pas le moral, ou bien une grosse grosse revendication à faire, notamment contre la gente masculine, qui il faut dire, nous cause pas mal de tracas. Et j’reste polie.
En gros, ils nous font vraiment chier les mecs quand même.
C’est dit.

Alors ensuite on choisit si la soirée se déroulera au resto, ben ouais quoi, c’est pas une soirée pleurniche faut pas croire malgré le sujet, ou chez l’une d’entre nous.
On se permet le resto quand nos 5 enfants toutes confondues ne sont pas là, et ça c’est pas souvent. Faut que je vous mettes au courant mais mes cop’s et moi on a toute la garde de nos merdeux, alors faut s’organiser car aucune d’entre nous n’a sa famille ici. On fait dans le simple nous, tant qu’à faire !

Bref, quand on bouffe au resto, on s’en prend un bon, merde faut fêter l’évènement, et on se prend un ptit vin ou des bières (pas moi j’aime pas la bière, mais un petit blanc sucré je dis pas non) aussi, parce que mes copine, ce sont des fêtardes. Et une soirée dépression, ben ça s’fête dignement. En buvant.

Par contre quand on fête ça chez l’une d’entre nous, y’a deux possibilités : chez Na. ou pas chez Na.
Alors, chez Na., c’est drôle parce qu’on distingue pas l’apéro du repas, on sait pas si c’est un apéro super copieux ou un dîner de rapia. Non, on sait pas. Y'a pleins de trucs sympathoches à manger en tout cas. Du début à la fin.
La caractéristique c’est qu’on mange avec DES PICS. En fait c’est des cure-dents en bois. Et faut tout manger avec ça. Ça non plus on sait pas pourquoi, pourtant elle a des couverts chez elle Na., elle sait bien cuisiner aussi, mais bon, chez elle on s’alimente avec des pics.
Mais ma copine elle est pas conne, d’abord elle est cadre, et puis elle nous fait pas du riz ou des petits pois ou de la purée non plus. Avec des pics c’est trop chiant. Ça n’a rien à voir son statut mais ça me faisait plaisir de le placer !
Je l’adore ma cop’s parce que quand j’en ai marre des pics, j’ai trouvé la solut’ : je ramène la bouffe.
« Allo Na. tu fais quoi ce soir ? rien ? J’peux v’nir manger chez toi … t'inquiète, je ramène la bouffe. ».
Je peux aller manger chez elle 2-3 fois de suite en rapportant mes courses, j’veux pas m’inviter non plus je suis pas comme ça, mes parents m’ont bien élevée, merde.

Je suis vipéreuse quand même parce que ma copine Na. elle fait des efforts depuis quelque temps.
En fait depuis qu’elle a découvert PICARD.

Donc depuis pas longtemps, on mange PICARD avec des pics chez ma copine Na.
Ça change.

Après quand on est pas chez Na. on est donc chez ouam ou chez MA. Et là on dîne normalement. Avec des couverts.

Mais surtout, on cause. Et là ça déblatère grave. Mai 68, banderoles, poings levés, cris de révolte « C’est tous des GROS CONS ! », on s’en donne à cœur joie, on est là pour ça après tout, c’est nous qu’on a décidé pourquoi on se voit.
« Tu reprendrais bien une petite binouze ? OUAIIIIIIIIS ! Et toi Opale, un ptit Sauternes ? OUAIIIIIIIIIIS ! ». Y’a une trop chouette ambiance, ça j’adore.
Parfois on fait ça quand on a nos gosses, les bicounets ils nous évitent gravissime toute la soirée et quand on les croise ils nous portent des regards qui trahissent à mort leurs pensées : « Ma mère elle est pas nette quand elle est avec ses copines. »

C’est rare qu’on pleureniche dans les soirées dépression quand même, c’est jamais arrivé même, ou alors c’est quand on rigole trop, on pleure de rire en fait, pour tout vous avouer. Parce que mes copines, elles sont trop marrantes, même quand elles ont pas bu.

Donc là, grande innovation, on rajoute des accessoires pour les soirées, thème couleur ou objet.
Pas des accessoires bizarroïdes genre sex toys ou quoi ... c'est une idée remarque ... mais faut pas avoir les gosses ! Je m'égare ...
Mercredi ce sera chapeau.
Et là mon grand auditoire se pose cette survival question : Pourquoi chapeau ?
Tout simplement parce qu’au dernier spectacle de fin d’année de mes trolls, ben j’ai du contre ma volonté mais sous une pression de malade acquérir un SOMBRERO MEXICAIN.
Ma copine Na. aussi, parce que nos deux petits morveux sont dans la même classe.
Et une fois que t’as un sombrero mexicain chez toi, ben t’es grave dans la merde parce que tu sais pas où le mettre ! C’est encombrant, c’est super moche ...
Sauf si ton intérieur est décoré Maya, Aztèques et autres réjouissances sud-américaines, mais moi j’ai du goût, c’est pas ça chez moi.
Alors j’espérais bien faire une soirée Picard-Pic chez Na. mercredi soir, et involontairement bien sûr, oublier mon chapeau chez elle … Ho mince, comme c’est bête !
Seulement je suis trop naturelle et généreuse (et oui … j’ai de nombreuses qualités …) et j’ai lancé comme ça sans réfléchir « On a ka faire ça chez moi ! ».
Trop tard.

Pff, j’te jure, si elle oublie son sombrero chez moi ….

1 commentaire:

snake a dit…

Tu devrais essayé les tongs avec le sombrero un cure dent entre tes deux dents de devants, tu sais celles qu'on voit tout le temps, même quand tu fermes la bouche, qui on en conviendra reste rarement fermée...
Tu prends la pose à la Maryline, et on voit ce que ça donne...
A mon avis tu devrais ressemblé à Eva... Non j'déconne