lundi 17 septembre 2007

Comment j'ai décelé une mauvaise dissimulation (N'est pas Clark Kent qui veut)

Dis Ken, tu nous prendrais pas un peu pour des cons ?

Aussi niaiseux que sa blonde de Barbie, Ken s'était caché parmi les joueurs de l'équipe du XV de France sous le nom grotesque de Dimitri SZARZEWSKI.

Et par hasard en feuilletant le calendrirer Les Dieux du Stade 2008, moi je l'ai reconnu...



(Il ressemble pas trop à Ken ce Dimitri, sans dec ?!?)

9 commentaires:

lorenzo a dit…

C'est probablement l'une des plus mauvaises photos de lui qui existe (il suffit de faire un copier-coller n'importe où dans le making-of (tous publics, le siens: pas de panique) pour trouver mieux!)
Pas réussi non plus dans le 2007. Il n'y a que dans le 2006 qu'il était bien utilisé. En fait les meilleures photos de D.S. sont celles prises pendant les matchs

Opale a dit…

Lorenzo, je compte alors sur toi pour me trouver une 'belle' photo de DS.
Qui sera bien entendu publiée :o)
onpqdf@gmail.com
Ou à défaut une de toi... :oD

Lorenzo a dit…

Salut Opale, j'en ai mis une dizaine dans le blog que je viens de créer aujourd'hui. Surtout du terrain, mais on peut aussi trouver des images le valorisant dans certains des "making of" vidéo maintenant disponibles sur le net (j'en ai mis une un peu différente de celle qui est choisie habituellement (le "lancer du poids" avec le bandeau noir) par ses fans, qui était déjà très bien. Je voulais un peu plus d'impression de mouvement) Je ne sais pas pourquoi en 2007 et en 2008 ils l'ont tant "raté" (peut-être?), peut-être parce qu'il a préféré faire des photos "tous publics" contrairement à certains... (si vraiment ceux-là n'avaient trouvé que ça pour se distinguer de l'année précédente, quelle manque d'imagination!) La 2009 (disponible internet aussi) n'est ni bien ni mal, disons qu'elle n'apporte rien par rapport à 2006. De toute façon il rend mieux en mouvement, comme beaucoup de sportifs

Opale a dit…

Je cours voir ça.... :o)

Lorenzo a dit…

n'hésite pas à commenter d'autres images du blog et à proposer à d'autres d'y jeter un coup d'oeil. Je vais voir si tu as mis une image dans le tiens...

Lorenzo a dit…

Match de scrabble entre Bixente Lizarazu et Dimitri Szarzewski:

Je suis allé voir la table des points des lettres du scrabble français:
A,E,I,L,N,O,R,S,T,U : 1 point. D,G,M : 2 points. B,C,P : 3 points. F,H,V : 4 points. J,Q : 8 points. K,W,X,Y,Z : 10 points
Bixnente Lizarazu:
B3 i1 x10 e1 n1 t1 e1 L1 i1 z10 a1 r1 a1 z10 u1
total: 44
D2 i1 m2 i1 r1 r1 i1 S1 z10 a1 z10 e1 w10 s1 k10 i1
total 9+45 (Szarzewski) = 54!
Victoire écrasante de Dimitri Szarzewski sur Bixente Lizarazu. A lui seul, son patronyme vaut déjà plus que prénom+nom du footballeur (Bixente s'écrit avec un seul X...). Et voilà...

Opale a dit…

Gnn gnn gnn gnn !!!!
Demain ce sera en article, je suis joueuse moi ! :o)

Lorenzo a dit…

et encore, j'ai oublié de compter le "r" dans "szarzewski", donc 55 points et non 54.
Ai ouvert un sujet de concours de scrabble des sportifs français.

http://dimitriszarzewski.blogspot.com/

il y a aussi un sujet sur les bonnets.

Lorenzo a dit…

un fan de rugby a trouvé un autre rugbyman français à 55 points, mais celui qui était proposé à 63 points n'était pas français (il est géorgien). Dimitri partage donc le sommet du podium, désormais, mais n'en est pas éjecté. Toujours invincible! Raison de plus de l'admirer, ne crois-tu pas?